Discours du président Patrick DEMANCHE :

Mesdames et Messieurs les Magistrats, Mesdames et Messieurs les Avocats, Mesdames et Messieurs les Présidents de Compagnie, Mes chères Consœurs et mes chers Confrères, Je tiens à remercier Monsieur Poncelet, Président du Sénat, d’avoir bien voulu nous recevoir dans les Salons de la Présidence La décoration de ces salons est due à notre éminent confrère Germain Boffrand, qui a transformé le Petit Luxembourg, où nous nous trouvons, pour Anne de Condé, de 1709 à 1716. Germain Boffrand, élève de Jules Hardouin Mansart, auteur du fameux Dôme des Invalides, s’est affranchi,ici, de la tutelle de son aîné, pour donner libre cours à son imagination en introduisant une notion de baroque, bientôt appelé rocaille. La décoration de ces salons n’a subi que très peu de modifications depuis lors, et ce en dépit des évènements historiques mémorables qui ont eu lieu au Petit Luxembourg, comme la préparation du Coup d’Etat du 18 Brumaire 1799…

Voilà pour l’histoire…

J’aimerais également remercier Monsieur Jean-Jacques HYEST, Président de la Commission des Lois du Sénat, qui a été l’un des inspirateurs, je ne dis pas conspirateur, de la réforme du statut de l’expert, qui n’avait pas subi de modifications depuis 1971, et qui a abouti à la promulgation du décret du 23 décembre 2004, instituant une période probatoire de 2 ans pour le nouvel expert et invitant les experts chevronnés ou moins chevronnés à solliciter tous les 5 ans leur réinscription auprès de la Cour d’Appel de Paris, cette réinscription étant assortie de justification de la formation continue de l’expert sur les principes directeurs du procès et les règles de procédure. La Compagnie des Experts près la Cour d’Appel de Paris, n’avait pas attendu ce décret pour assurer depuis des années, on devrait dire ici depuis des lustres, une continuation de formation de ses membres. Nous avions, en effet institué, et continuons d’assurer un parrainage des nouveaux experts, d’organiser des conférences régulières avec le concours d’avocats ou de magistrats… des ateliers débat- internes sur différents sujets, référés préventifs, conduite de l’expertise… Nous avons également  invité les experts à la Certification ISO 9001, pour une meilleure organisation dans la gestion de leurs expertises. Six de nos membres sont déjà certifiés, et une douzaine vont l’être d’ici peu. Enfin, depuis, cette année, existe un site interactif CEACAP.ORG, où les membres peuvent notamment débattre dans un forum sur les questions et interrogations qui se posent à eux dans les expertises. Voilà, en quelques mots la ligne de vie de notre Compagnie, mais je voudrais avant tout souligner l’excellence des rapports qui nous unissent, magistrats et experts, collaborateurs occasionnels que nous sommes, dans un temps ou les attaques pleuvent de toute part.… Mesdames et Messieurs les Magistrats, nous sommes donc vraiment très heureux de vous compter nombreux ce soir. Voyez dans cette réception , un signe de notre reconnaissance et de notre dévouement à votre égard et à celui de la justice.

Je vous remercie

We cannot display this gallery