Ce samedi 14 juin, notre sortie annuelle faillit être perturbée par une longue grève de la SNCF. Mais le covoiturage et l’entraide permirent à cinquante membres de notre compagnie de rejoindre Le Havre, dont le programme annoncé fut suivi.

 Après s’être retrouvés sur la place de l’Hôtel de ville, nous nous sommes scindés en deux groupes. Pendant que l’un accédait au 17eme étage de la tour de l’Hôtel de ville d’Auguste Perret et Jacques Tournant, construit entre 1952 et 1958, l’autre groupe visitait un appartement témoin Perret des ISAI, avec des meubles de Marcel Gascoin, André Beaudoin et René Gabriel.

 Les deux groupes se sont croisés pour, ensuite, se retrouver ensemble à la visite de l’église Saint Joseph d’Auguste Perret et Raymond Audigier, avec des vitraux de Marguerite Huré, construite entre 1951 et 1954.

 Nous avons déjeuné au MUMA, musée André Malraux, qui accueille en ce moment une importante exposition de Nicolas de Staël, sans compter un mur consacré à une belle collection Eugène Boudin.

Après une promenade à pied le long des quais, nous avons embraqué vers 17h00 pour une visite du port en bateau. Certains, conquis par la belle lumière du Nord, sont restés prolonger leur week-end vers Honfleur, par l’étonnant pont de Normandie, et vers Etretat, vérifier que l’aiguille creuse n’est pas encore totalement rongée par la mer.

 On pourra approfondir cette visite au Havre en se reportant au billet n°55 « LE HAVRE ET LES DEFIS DE LA RECONSTRUCTION » et au billet n°56- LES FOUS D’ART (1/2): NICOLAS DE STAËL.

We cannot display this gallery